Identifier votre douleur plantaire : Situation, localisation et solutions

Les pieds sont la partie du corps la plus sollicitée du corps. En effet, tous les jours, vos pieds supportent votre poids, sont enfermés dans un chaussage parfois inadéquat et enregistrent sans cesse des chocs dû à la marche. De ce fait, de nombreuses personnes ont mal aux pieds ou ont des problèmes plantaires, et vous êtes peut-être dans cette situation. Cependant, il existe de nombreux maux et la multitude d’informations que l’on peut trouver sur internet peuvent vous induire en erreur quant à l’identification de votre douleur. C’est pourquoi dans cet article vous aurez toutes les informations en main pour savoir à quoi correspond votre douleur, selon sa localisation et la situation dans laquelle elle apparait.

Les douleurs selon la localisation

Le pied est constitué de différentes parties, comme le talon, la voûte plantaire ou les orteils. Il peut arriver que vous ayez mal à un certain endroit du pied, auquel cas vous identifierez sans aucun doute ci-dessous votre douleur plantaire en fonction de l’emplacement de cette dernière.

La douleur sous le milieu du pied

Vous avez peut-être une douleur sous le milieu du pied, au sein du creux de ce dernier. Si vous avez mal à la voûte plantaire, cela peut avoir plusieurs raisons. Au niveau de la voûte plantaire, on retrouvera de nombreuses pathologies. Votre douleur peut être causée par un pied plat ou un pied creux. Ces pathologies plantaires sont typiquement liées à la voûte plantaire puisqu’il s’agit d’une faiblesse (pied plat) ou d’une tension (pied creux) de la voûte plantaire. Outre ces pathologies, vous pouvez avoir une fasciite plantaire. Concrètement, il s’agit d’une inflammation du fascia, tissu tendu entre le talon et les orteils. En dehors du domaine pathologique, il est possible d’avoir mal sous le milieu du pied par fatigue du pied.

Personne tenant une douleur à l'avant-pied noir et blanc

Pour soulager les pathologies, il est recommandé d’utiliser des semelles orthopédiques, qui peuvent soulager la douleur et corriger la maladie. Pour ce qui est de la fatigue, vous pouvez utiliser des semelles antichocs, elles réduiront la fatigue de vos pieds.

La douleur sous l’avant du pied

Il n’est pas rare d’avoir des douleurs sous l’avant du pied, à force de trop marcher par exemple. Jusqu’ici, il n’y a rien de grave. Cependant, il existe une pathologie qui peut être bien plus douloureuse et handicapante : il s’agit de la métatarsalgie. Les métatarsiens sont les os à la base des articulations des orteils. Ils sont situés à un endroit où un fort appui est créé lors de la marche ou d’un stationnement debout prolongé. Cet appui peut créer une inflammation de cette zone, mais il n’est pas le seul responsable de cette pathologie qui s’avère plutôt être un symptôme. En effet, si vous ressentez une douleur de métatarsalgie, cela peut être le symptôme de nombreuses autres pathologies plantaires à savoir l’hallux valgus et les orteils en griffe ou en marteau. Le névrome de Morton, lui, provoque une irritation d’un nerf entre deux têtes métatarsiennes et peut causer cette douleur sous l’avant du pied.

Main tenant sur le pied anatomie rouge

Pour traiter cette douleur, il est conseillé d’utiliser les solutions adaptées à la pathologie principalement. Pour un hallux valgus par exemple, ce sera une orthèse plantaire, idem pour un orteil en griffe. S’il s’agit que d’une fatigue du pied, il est recommandé d’employer une semelle antichocs ou à mémoire de forme, afin de réduire l’appui.

La douleur sous les côtés du pied

Les douleurs aux côtés du pied sont multiples et variées. Que ce soit à l’extérieur, à l’intérieur, à l’avant ou à l’arrière du pied, chaque douleur est différente et liée à un problème en particulier. Par exemple, si vous avez une douleur sur le côté avant intérieur du pied, cela peut être dû à un hallux valgus. Si vous avez mal le long du côté extérieur de votre pied, il faudra plus se tourner vers une sur sollicitation de votre pied, lors de la course par exemple. Néanmoins, ce type de douleur peut aussi être associé au fait que votre pied ne se pose pas de façon droite lorsque vous marchez (jambes arquées par exemple). Enfin, si vous présentez des douleurs sur l’intérieur du pied mais au milieu, c’est sans doute parce que vous avez les pieds plats.

État pathologique avancé du pied plat

Pour traiter ces douleurs, il vous faut tout d’abord vous diriger vers la solution adaptée à votre problème. Par exemple, comme nous l’avons dit précédemment, l’hallux valgus se traite par le port d’orthèses plantaires. Pour un mal le long du côté extérieur, il faudra songer à consulter pour corriger un potentiel problème de posture. Pour les pieds plats, des semelles orthopédiques spécialisées dans la correction de cette pathologie sont une bonne option.

La douleur sous l’arrière du pied

Le talon est la première zone impactée lors de la marche ou de la course, il est donc fréquent que des douleurs surviennent à cet endroit. Les douleurs au talon ont donc des origines multiples. La plus fréquente douleur provient de l’épine calcanéenne, formation osseuse en forme d’épine placée sur le calcanéum, os du talon. En parlant de calcanéum, ce dernier peut se fracturer et causer de violentes douleurs au talon. Parmi les autres pathologies, une tendinite d’Achille n’es pas à négliger. Enfin, un appui trop long, comme sur l’avant du pied, peut donner suite à des douleurs au talon.

Massage des pieds douloureux pour les femmes

Pour traiter ces douleurs, il faut employer divers moyens. Pour l’épine calcanéenne, il faudra user de semelles orthopédiques spécialisées, tandis que la fracture du calcanéum nécessitera un plâtre ou une attelle. Pour la tendinite d’Achille, seul un repos et une non-sollicitation du pied seront nécessaires, tout comme pour les douleurs liées à un appui prolongé.

La douleur sous les orteils

Les orteils aussi peuvent causer des douleurs. En effet, ils peuvent subir des pathologies, comme l’hallux valgus (déformation de l’articulation du gros orteil), bien que cette maladie cause une souffrance sur le côté du pied et non sous les orteils. Parmi les principales douleurs sous les orteils, on peut retrouver les orteils en griffe, qui peuvent causer, outre les douleurs sur le dessus des articulations, un inconfort sous le bout des orteils. Les orteils en maillet suivent le même principe que ceux en griffe, puisqu’il s’agit plus ou moins de la même pathologie. Vous pouvez aussi avoir mal aux orteils à cause d’une crise de goutte ou d’une fracture.

Femme massant son pied douloureux

Pour soigner les orteils en griffe et en maillet, la meilleure solution reste de se procurer des orthèses plantaires spécialisées. Pour une fracture il faudra poser une attelle et cesser toute activité sportive évidemment. Quant à la crise de goutte, il est bon, pour le long terme, d’adapter son alimentation et de prendre des médicaments adaptés.

Les problèmes de surface et généraux

Quelle que soit la zone sous le pied, les problèmes de surface peuvent causer de lourdes douleurs. On pourra par exemple citer les crevasses, les cors, les verrues ou les champignons, ainsi que tout autre infection. De plus, vous pouvez souffrir de douleurs au pied à causes de problèmes atteignant le corps entier, comme l’arthrose par exemple.

Les douleurs selon la situation

Pour vous aider à identifier le mal qui vous atteint, nous vous avons décrit quelle maladie est liée à une douleur survenant dans une situation précise.

En position statique prolongée

Nombres de métiers (vigile, ouvrier etc.) demandent à être en position debout pendant de longues heures. Si vous êtes dans ce cas-là et que vous avez mal au pied, c’est sans doute parce que vos zones de réception du poids subissent un appui prolongé. Cela peut être la talon, les métatarsiens ou, si votre posture est mauvaise, le bord extérieur du pied. Si vous avez aussi mal sur le bord intérieur du pied, c’est sans doute que vous avez les pieds plats.

En marchant ou en courant

Il n’est pas rare de marcher ou de courir, cependant les pathologies causant des douleurs ne surviennent presque que lorsqu’il y a une activité intense et répétée. Si vous êtes un(e) coureur(euse), un marcheur ou tout simplement que vous vous déplacez très souvent à pied, vous souffrez peut-être d’une épine calcanéenne. Vous pourriez même être atteint(e) d’une tendinite d’Achille, sans parler des multiples cors et lésions pouvant advenir sous le pied.

Femme courant sur le trottoir

Pour traiter ces douleurs, vous devrez porter des semelles orthopédiques spéciales (épine calcanéenne) ou tout simplement reposer votre pied en cessant la pratique sportive.

Au réveil ou après une période de repos

La fasciite plantaire (ou aponévrosite plantaire) est typique d’une douleur au réveil ou après un moment assis, étant donné qu’il s’agit d’une inflammation. De ce fait, une métatarsalgie peut aussi être exacerbée après un moment de repos.

Pour soulager dans l’immédiat, vous pourriez par exemple masser et étirer la zone tout en appliquant du froid dessus. À long terme, vous avez possibilité d’utiliser des semelles orthopédiques.

Durant la nuit

Les douleurs durant la nuit sont symptomatiques des pathologies inflammatoires. La fasciite plantaire, la métatarsalgie ou le névrome de Morton peuvent donc être exacerbés à l’approche du soir et pendant la nuit.

Pour soulager ces douleurs, il est recommandé d’utiliser un anti-inflammatoire naturel, car ceux standards empêchent la cicatrisation des tissus.

Pieds de filles recouverts de draps de lit blancs

 

Meilleures ventes

Economisez 33%
Semelles Orthopédiques SmartFeet™
Economisez 33%
Semelles Orthopédiques <br> Thermoformées